Un phare dans la nuit​​

Mot de la porte-parole

Le long du fleuve Saint-Laurent, sur le littoral ou dans des îles qui parsèment le cours d’eau, on compte une quarantaine de phares qui, à l’époque où la navigation se faisait sans appareils de guidage électroniques, permettaient aux navires de repérer les dangers et d’éviter les nombreux écueils que dissimulent les eaux du Saint-Laurent, l’une des voies maritimes les plus périlleuses au monde. Combien de naufrages ces sentinelles bienveillantes ont-elles permis d’éviter ? Combien d’épaves joncheraient les rives du Saint-Laurent si elles n’avaient pas été là ?

Pour les femmes et les enfants victimes d’agression sexuelle, La Traversée est un phare qui permet d’avancer dans la nuit de l’inconscient en évitant les zones dangereuses. Comme pour les marins qui naviguent sur le Saint-Laurent, il faut du courage à ces femmes et à ces enfants pour entreprendre la traversée de leur propre histoire. La présence d’un psychothérapeute, telle une lumière qui permet de voir plus clair à l’intérieur de soi, est essentielle pour leur permettre d’arriver à bon port, enfin libérées de la peur.

Aidez-nous à éclairer leur vie !

Marie-Claude Barrette

Marie-Claude Barrette

Porte-parole